Les bougies sont un accessoires de décoration à part entière et surtout un objet en vogue depuis quelques années, appréciées pour leurs couleurs, parfum et l’atmosphère qu’elles dégagent. 

Seulement, il n’est pas obligatoire d’indiquer la liste des ingrédients qui composent ces fameuses bougies. La réglementation impose certaines règles, notamment des pictogrammes de sécurité, sur les dangers des bougies ou sur leur utilisation. Néanmoins, nous ne savons pas toujours réellement ce qu’elles contiennent. 

Chez GreenMa, nous continuons de jouer sur la transparence en vous listant tous les ingrédients et huiles essentielles présentes dans nos bougies. 

On peut alors se demander, quelles cires existent et sont utilisées aujourd’hui sur le marché des bougies, quels sont leurs avantages et inconvénients. 

Cires animales

La cire animale est généralement de la cire d’abeilles. Agréable à faire brûler en raison de sa douce odeur et de l’absence de fumées, cette cire « de luxe » n’est pas à la portée de toutes les bourses.

En Chine, on élève industriellement un insecte nommé Ericerus pe-la qui produit une substance cireuse. La plus grande partie des bougies produites en Chine sont fabriquées avec la cire provenant de ces insectes.

De notre côté, pour des raisons éthiques nous privilégions les cires végétales afin de ne pas soutenir les élevages de ce type. Surtout vous verrez que le rendu d’une cire végétale est tout aussi satisfaisant.

Cires minérales

La paraffine, qui est une cire minérale, est issue de la pétrochimie et a été découverte début des années 1800. C’est la cire la plus répandue dans la fabrication des bougies car elle très facile à travailler. C’est donc celle que l’on retrouve le plus souvent. Sa couleur est très blanche, sa pâte assez dure et facile à reconnaître. Seulement, sa combustion libère des toxines mauvaises pour la santé et de la suie, sans compter l’impact environnemental associé.

Cires végétales

Les cire végétales font partie d’une nouvelle génération de cires écologique issues de matières végétales, naturelles et surtout renouvelables. Elle sont entièrement biodégradables et ne dégagent donc pas de suies. Ce sont ces cires que nous privilégions. 

Les cires végétales possèdent une qualité particulière : leur température de fusion peu élevée permet une durée prolongée de la combustion et assure une excellente diffusion des huiles essentielles. Je pense notamment à la cire de palme, de coco, de colza ou encore de soja.

La cire de soja est une cire entièrement naturelle à base d’huile de soja hydrogénée. Elle est idéale pour la fabrication de bougies en pot ou de bougies chauffe-plat. 

Celle de palme est obtenue par hydrogénation des huiles de palme, ce qui fait d’elle une cire 100% naturelle. Néanmoins elle est controversée au niveau environnemental. 

La cire de coco provient de noix de coco relevant de productions durables, il n’y a donc à priori pas de problématique de déforestation avec la noix de coco. Bien sûr, toutes ces qualités se traduisent aussi par un prix plus élevé : c’est la plus chère de toutes les cires citées sur cette page, qu’il s’agisse de cires naturelles ou non.

Enfin, la cire de colza est produite à 100% par hydrogénation et durcissement de la graine de colza. La cire européenne de colza gagne en popularité car elle est plus respectueuse de l’environnement. La cire de colza est cultivée sur des champs en jachère plusieurs fois par an afin d’éviter les maladies des cultures. 

Chez GreenMa

Comme expliqué précédemment, chez GreenMa nous avons toujours voulu être transparents et honnêtes avec nos clients. Nous n’avons rien à cacher et les compositions de nos produits sont clean.

Nous avions au départ opté pour des bougies faites à partir de cire de soja non OGM et sans trace de pesticide. Mais la traçabilité de ce soja restant flou et avec l’impact de la déforestation liée à la culture du soja nous avons préféré changer.

Nous travaillons depuis 2 ans uniquement avec une cire végétale de colza de provenance européenne pour limiter notre empreinte écologique et privilégier une culture plus « locale ».  Nos bougies sont donc faites à partir de cire végétale de colza et parfumées naturellement via des synergies d’huiles essentielles biologiques. Ainsi nos bougies libèrent un parfum naturel d’huiles essentielles bio (uniquement) qui rappellent nos infusions.

Nos bougies sont fabriquées artisanalement en France, dans le prolongement des infusions Mama. Elles sont coulées dans des bocaux en verre fumé au design minimaliste rappelant les plantes présentes dans la composition.

Tableau récapitulatif

Quoi de plus simple pour s’y retrouver, qu’un tableau récapitulatif de toutes les cires suivant différents critères ?

Impact environnementalParfumTexturePrix
Cire d’abeilleExploitation animaleLéger parfum de mielTrès durePlus onéreuse que les autres cires
ParaffineFumée noire (toxines)Presque inodoreFacile à travaillerPeu onéreuse
Cire de colzaSe cultive en rotation de cultureInodoreDifficile à travaillerPrix moyen
Cire de sojaBilan carbone élevé (peu de soja en France)InodoreDifficile à travaillerPrix moyen
Cire de cocoIssue de la production durableInodoreFacile à travaillerPlus onéreuse que les autres cires
Cire de palmeCulture intensive et dévastatriceInodoreFacile à travaillerPeu onéreuse

Et vous, que pensez-vous de ces cires ? Qu’achetez-vous habituellement ?


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi : 

Laisser un commentaire