dans Héroïne Green

Même si j’habite dans une ville “verte”, je pense souvent au fait que nous sommes aujourd’hui trop souvent coupés de la nature quand est citadin(e). Mais j’y pense moins que je regarde l’univers de Judith. Passionnée de plantes depuis toujours, son compte instagram parle de lui-même et vous transporte dès la première image…

https://www.instagram.com/p/BmY2zVagKbl/

 

Elle a co-fondé avec Igor la communauté “Urban Jungle Bloggers“, une communauté qui regroupe les inspirations de milliers #plantlovers. Quand on découvre cet univers, c’est comme une bouffée d’oxygène et une inspiration incroyable. On se dit qu’il existe mille façons de faire rentrer la nature chez soi et de verdir son intérieur.

Autant vous dire que vous avez LA bonne personne pour vous parler d’inspiration green, d’idées pour végétaliser son intérieur de façon créative, esthétique et originale.

Et si se mettre au vert, passait par végétaliser son intérieur ? Car être proche des plantes apporte toujours son lot de beauté mais également de sérénité.

Place à Judith !

JUDITH HÉROÏNE GREEN #16

Je m’appelle Judith, j’ai 38 ans, je vis dans l’Oise, pas loin de Paris et je suis graphiste, auteur (du livre “Urban Jungle, décorer avec les plantes“, Editions Eyrolles), et aussi bloggeuse sur JOELIX.com et co-fondateur de la communauté de passionnés de plantes “Urban Jungle Bloggers“. Avec mon mari Robert, notre chat Otta et une “petite” famille de plantes, j’habite dans un très grand loft industriel avec un jardin d’intérieur, qui est actuellement en vente. On prépare un déménagement dans le Sud de la France à cause d’une mutation géographique.

Mon cheminement vert un art de vivre green  

J’ai grandi dans une maison envahie par les plantes, sur les tables, les chaises, il y avait des pots suspendus en macramé devant les fenêtres… C’était vraiment la jungle ! Et comme ado, j’ai travaillé dans une jardinerie. Mais ma passion s’est vraiment déclenchée lors d’une visite du Jardin Exotique à Monaco il y a 15 ans. Je voulais la même chose pour mon jardin d’intérieur ! J’ai ainsi ramené du sud mes premières boutures de cactus. J’ai aimé la magie de les voir pousser, prendre des formes et couleurs différentes. J’ai planté une partie dans mon jardin d’intérieur, mais beaucoup se sont retrouvé dans nos espaces de vie. Aujourd’hui, j’ai une belle collection de plantes en tout genre, mais toujours avec une préférence pour les cactus et succulentes.

Mon mari m’a toujours soutenu dans mes projets verts. Quand on part en vacances, c’est lui qui prépare des boites, gants, et même une petite pelle pour pouvoir ramener des boutures du côté de la route ! Sinon, je crois qu’il a enfin attrapé le virus botanique : cet été il a semé de graines de cactus et il a même acheté deux petits bananiers qui poussent à toute vitesse sous ses soins. Je l’ai même demandé de s’occuper de mon mini bananier qui n’allait pas très bien et qui revit depuis ! L’amour pour les plantes est contagieuse.

Vivre avec des plantes rend la vie plus belle.

  

Même si ma passion pour les plantes a commencé avec une envie de décorer ma maison, je me suis vite rendu compte qu’elles m’apprennent beaucoup de choses, comme la patience. Une plante pousse à sa vitesse, elle grandit plus vite au printemps ou en été, mais quand les jours se raccourcissent elles se mettent en mode d’hibernation. Parfois elles me surprennent avec une fleur, de nouvelles feuilles, les tiges qui se rallongent.

J’ai aussi réalisé que les moments que je m’occupe de mes plantes, m’apaisent. Pendant que je rempote mes plantes, que je les taille, donne à boire, je ne pense à rien d’autre. Et que je ne peux plus me passer de mes plantes. Il y a quelques années j’ai rassemblé toutes mes plantes dans notre hall d’entrée pour un projet. Pendant que mes plantes étaient unies dans un vrai #plantgang, notre maison était vide sans leur présence. Elles me manquaient et je les ai vite remis à leurs places.

Avoir des plantes chez soi est aussi un moyen simple pour avoir un air plus sain, car certaines plantes ont des vertus dépolluantes, comme la plante d’araignée, le dracaena, les ficus, la fougère de Boston, les Sansevières… L’air à l’intérieur de nos maisons est souvent bien plus pollué que l’air à l’extérieur, même en ville. Même si on fait attention à choisir les peintures de nos murs et meubles, les revêtements de sol avec soin, les plantes peuvent aider à éliminer le benzène, le formol ou le xylène.

L’envie d’avoir de nouvelles plantes me prend presque au quotidien. Je vois les plus belles espèces sur notre compte Instagram @urbanjungleblog et comme on vit dans une grande maison, je n’ai pas de souci de place. J’essaie de rester raisonnable et de prendre soin des plantes que je possède déjà et d’adopter seulement des plantes dont je sais qu’elles vont bien se plaire chez moi. Il y a des plantes qui auront du mal chez moi, donc je résiste, car acheter des plantes comme un bouquet de fleurs, c’est-à-dire pour en profiter quelques semaines, n’est pas mon but. Justement c’est vraiment motivant de voir ses plantes grandir et changer pendant des années !

Quelques astuces pour vivre mieux, plus vert, avec les plantes :

Il est très facile à faire des boutures et faire pousser ses propres plantes. La méthode la plus facile est de couper des tiges et les mettre dans une petite vase remplie d’eau. Voir pousser les racines est très sympa, aussi pour les enfants ! Les plantes les plus propices à cette méthode : les misères, les Bégonias, les Monsteras, les Epipremnum et Scindapsus, les Philodendron, les plantes d’araignée.

Participez à un Plant Swap ! Si on a un ou plusieurs boutures avec des racines, pourquoi ne pas les échanger avec d’autres passionnés de plantes ? On trouve des dates via des Groupes Facebook, ou demandez dans votre boutique de plantes. La communauté Seeds organise très régulièrement des Plantswaps.

Qui dit de jolies plantes dans une belle décoration, dit aussi de jolis pots ! Choisir pour des pots en terre cuite, en céramique, en plastique (en partie recyclée, comme la marque Elho), en béton (comme la marque House Raccoon qui plante 1 arbre pour tout produit acheté et utilise des matériaux recyclés pour ses produits), ou en verre, est un choix personnel. Mais n’hésites pas à faire un tour chez la recyclerie ou Emmaüs locale, sur des brocantes ou des vide-greniers. On peut y trouver de très jolis pots, bols, sous-coupe ou par exemple donner un autre usage à une tasse de thé, saladier ou une casserole. Avec un peu de créativité on peut les transformer en suspension de plantes ou les empiler pour faire une sorte de tour/totem.

Ne jetez pas vos orchidées quand elles ont fini leur période de fleuraison. Continuez à les arroser moins fréquemment qu’avant et elles fleurissent à nouveau dans quelques mois.

Utilisez l’eau de pluie pour l’arrosage. Pas évident en habitat collectif, même s’il y a plein de copros qui ont fait installer une cuve pour la récupération d’eau sur leur immeuble. C’est possible et dans certaines villes ils existent des aides pour l’installation d’une cuve. L’eau de pluie ne contient ni chlore ni fluor et est pauvre en sels minéraux, aérée et à température ambiante : parfaite pour la majorité des plantes d’intérieur. En fonction de votre région l’eau de pluie est douce avec un pH légèrement acide. Et en plus elle est gratuite !

Groupez les plantes dans votre maison. C’est mieux pour les plantes (car un taux d’humidité légèrement plus élevé) et c’est aussi très esthétique. Créez votre propre plantshelfie : quelques étagères avec des plantes, des bougies, livres, objets personnels, un arrosoir, de souvenirs de vacances, photos…

Les meilleurs souvenirs de vacances sont “verts” !  

https://www.instagram.com/p/BimyUMghOvv/

Au lieu d’acheter des souvenirs classiques, comme des miniatures de la Tour Eiffel (ou le haut lieu touristique de votre destination), des mugs ou magnets frigo, pensez à vous procurer d’une petite plante ou bouture pendant vos vacances. Comme ça vous aurez un “green souvenir” qui vous rappellera de vos vacances pendant des années à venir !

Presque partout en Europe une petite bouture passe en valise en soute (ou même en cabine pour de petites plantes). En dehors de l’Europe c’est moins évident, il faut vérifier les lois pour être sûr qu’on peut importer une plante, des graines ou des boutures avec ou sans racines. En fonction de la plante, le plus simple est d’emballer les racines ou le bout de la tige, dans un bout de sopalin mouillé (ou un mouchoir en coton #zerowaste) dans un sachet plastique (ou mieux : une boite ou bouteille réutilisable, ou une vase). Pour mettre toutes les chances de votre côté, récupérez la plante ou la bouture à la fin de votre séjour, pour qu’elle restera fraîche et en forme. Plantez-la quand vous rentrez de vacances. Ou visitez une boutique de plantes, jardinerie ou pépinière lors de vos vacances, c’est dépaysant et en cas de doute, demandez le personnel sur place si vous pouvez ramener une plante à la maison.

Judith

@joelixjoelix

@urbanjungleblog

Photos : Judith de Graaff

La citation qui me motive: “Le monde a besoin de plus d’amour et plus de “bon sens”.

 

Et vous, faites-vous rentrer la nature dans votre intérieur ?

Laisser un commentaire

Les derniers articles
0
HELLO NATURE LOVER !
Inscrivez vous pour recevoir nos bons plans,
invitations, actus et tous nos conseils !