Dans Héroïne Green

Chloé est une spécialiste du zero waste et de la cuisine ! Alors forcément on lui a demandé de témoigner pour qu’elle partage avec vous ses astuces, sa vision des choses et aussi quelques recettes simples et faciles à mettre en place chez soi dès le lendemain !

Chloé a aussi écrit un livre ‘Toute une année Zéro Déchet »

https://www.instagram.com/p/Bh5yX1THzuJ/

Sur son blog et sur instagram elle partage une tonne de recettes simples et saines à faire soi-même,

Découvrez Chloé !!

CHLOÉ HÉROÏNE GREEN #26 

Depuis 2015, je me suis lancée dans une démarche de réduction des déchets mais surtout de revalorisation de ce que l’on appelle “les déchets” 🙂

Je suis Chloé, j’ai 28 ans et je suis consultante en communication digitale. Lorsque j’ai commencé la démarche, j’ai ouvert le blog My Slow Life où je partage mes aventures, découvertes et astuces en tous genres.

Une citation que me tient à coeur ?

Difficile de choisir, j’aime beaucoup :

Rien ne se perd, tout se transforme” et c’est surtout en cuisine que j’ai pu valider un bon nombre de fois cette phrase 🙂

MON CHEMINEMENT GREEN

Cette aventure a démarré à mon retour de San Francisco où j’avais passé 15 jours à découvrir cette ville magnifique et ses environs. Je suis tombée sur un reportage de Béa Johnson et j’ai fini par lire son bouquin. Au delà de l’aspect écologique, son discours m’a paru logique et plein de sens, c’est ce qui a été mon déclic.

J’ai donc commencé à mettre en place des petits changements comme faire mes courses dans les rayons vrac avec des sachets en tissu, remplacer tous les articles à usage unique de la salle-de-bains par des alternatives durables.

Au début mes proches m’ont pris pour une folle et ils se sont dit “ça y est Chloé a encore une nouvelle lubie”. Mais je ne m’y suis pas attachée, j’ai fait mon petit bonhomme de chemin tout en me disant qu’à force que mes proches me voient heureuse et épanouie, ils auraient envie de connaître mon secret. À ce moment là, la discussion serait ouverte 🙂

Aujourd’hui, ceux qui n’ont pas cru un seul instant que cette démarche était viable, sont devenus mes plus grands soutiens au quotidien et j’adore recevoir leurs messages me demandant conseils ou m’annonçant qu’ils ont mis telle ou telle chose en place ! Ceci n’a fait que me confirmer que rien ne sert de brusquer les autres, plantons une petite graine et laissons là germer jusqu’à ce que les personnes qui nous entourent soient prêtes et aient envie de se lancer dans l’aventure.

Depuis que j’ai débuté, je n’ai plus jamais vu les déchets comme tels ! Par exemple, j’ai appris que lorsque l’on achète une botte de carottes ou des bananes, on ne consomme que 50% du produit puisque l’on jette les fanes pour la première et la peau pour les secondes… Mais lorsque l’on souhaite réduire ses déchets, on autopsie sa poubelle et on s’aperçoit que l’on jette bon nombre de choses qui peuvent être (ré)utilisées comme les épluchures !

Saviez-vous que vous pouvez utiliser les fanes de carottes, de radis ou encore de betteraves pour réaliser du pesto ou des quiches ou des tartes ? Vous pouvez laissez libre cours à votre imagination et utiliser un légume pour deux repas, c’est économique en plus !

MES RECETTES ANTI-GASPI

Recette de pesto aux fanes :

  • Les fanes d’une botte de radis ou carottes ou betteraves
  • 50 g d’amandes grillées non salées
  • 50 g de parmesan (végétal si vous le souhaitez)
  • 50 mL d’huile (olives par exemple)
  • 1 gousses d’ail
  • Sel & poivre
  1. Mixez les amandes, le parmesan et l’ail ;
  2. Ajoutez l’huile, le sel, le poivre et les fanes puis mixez ;
  3. Incorporez la préparation dans des pâtes.

Dans les fruits, on nous préconise souvent de manger la peau, et bien pour les bananes, c’est aussi possible ! Voici une recette simple mais délicieuse pour réutiliser cette partie du fruit (bio de préférence).

Recette de muffins à la peaux de bananes (recette végétale) :

  • 5 peaux de bananes lavées et sans les bouts
  • 2 bananes
  • 1 cuillère à soupe de beurre de cacahuètes
  • 150 g de farine
  • 100 g de sucre
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 100 g de chocolat concassé
  1. Préchauffez votre four à 220° ;
  2. Coupez les peaux de bananes en morceaux ;
  3. Faites chauffer le beurre de cacahuètes dans une poêle, ajoutez les morceaux de peaux de bananes et faites-les revenir quelques minutes ;
  4. Mixez les morceaux de peaux de bananes puis ajoutez la farine, le sucre, les 2 bananes ainsi que le bicarbonate de soude ;
  5. Ajoutez le jus de citron et le chocolat puis mélangez ;
  6. Versez la pâte dans des moules à muffins et enfournez 15 à 20 minutes à 220°.

En cette période de fin d’année, Cécile m’a mise au défi de concocter une recette anti-gaspi pour les fêtes et végétale. J’ai donc réalisé un pain d’épices ! Oui mais un pain d’épices à la chapelure de pain 🙂

Lorsque vous avez du pain dur, stockez-le dans un petit sachet en coton et quand vous en avez quelques morceaux, mixez-les via un robot afin d’obtenir de la chapelure que vous pourrez utiliser pour plein de recettes de cuisine.

Recette du pain d’épices à la chapelure

  • 120 g de farine T65
  • 80 g de chapelure de pain
  • 200 g de sirop d’érable ou de sirop d’agave
  • 60 g de sucre
  • 150 mL de lait végétal (soja ou amandes)
  • 2 cuillères à soupe d’un mélange 4 épices
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  1. Préchauffez votre four à 180° ;
  2. Mélangez tous les ingrédients sauf le jus de citron ;
  3. Ajoutez le jus de citron et mélangez ;
  4. Versez la préparation dans un moule et enfournez 45 à 50 minutes.

Vous aurez là un excellent pain d’épices pour servir avec de la confiture de figues ou du confits d’oignons à votre repas de Noël par exemple 🙂

——-

Et vous avez quelques recettes anti-gaspi à partager ?

Articles récents
Comments
  • Avatar
    Dominique
    Répondre

    Je partage cet avis qu’il faut se servir des restes de notre alimentation quotidienne au lieu de jeter ce que l’on pense ne pas ou plus pouvoir utiliser. C’est pour moi, pas seulement une source d’economie mais aussi et surtout un respect dû au travail de l’agriculteur et à la nature qui nous procure notre alimentation . On peut faire des chips avec les épluchures des pommes de terre , ajouter les restes de nos légumes à des céréales pour mitonner un petit plat qui sera différent à chaque fois selon les différents ingrédients qui attendent au réfrigérateur. Merci Chloé pour les recettes. Je n’utilisais pas les fanes de carottes, maintenant je vais le faire.

Laisser un commentaire

0
HELLO NATURE LOVER !
Pour recevoir
notre Ebook gratuit de recettes DIY Zero Waste,
nos actus, nos offres et bonnes nouvelles green,
c'est par ici !