dans Héroïne Green

Voici Asmae, une passionnée de tout ce qui touche au green lifestyle ! Depuis 2015, elle tient le blog www.takeitgreen.fr et partage tout ce qui touche de la beauté à la santé. C’est donc avec plaisir que nous la retrouvons ici ! Comme elle l’explique si bien sur son blog “Avant de passer à un mode de vie plus responsable, Asmae était une consommatrice collectionneuse et acheteuse compulsive. Je ne soupçonnais pas les conséquences de mon mode de vie sur ma santé, la planète, les animaux et les hommes. Et peut-être qu’au fond de moi je n’avais pas vraiment envie de savoir. Et puis il y a quelques années, fin 2011 précisément, j’ai commencé à me renseigner sur comment me débarrasser d’une acné récalcitrante naturellement, après avoir tout essayé des soins dermatologiques aux marques de skincare les plus en vogue chez Séphora. En quelques semaines je voyais des effets et cela m’a bluffé. J’ai donc creusé le sujet de la beauté au naturel, j’ai commencé à lire les quelques blogs français qui en faisaient l’éloge, à acheter des livres qui expliquaient tout ce qui se cachaient derrière notre industrie. Et 3 ans plus tard, en 2014 après avoir testé, lu et approuvé ces soins naturels je me lançais dans l’aventure d’Instagram.”

Découvrez la fabuleuse Asmae, son histoire et ses astuces pour une salle de bains Zero Waste.

ASMAE – HÉROÏNE GREEN #4

Je m’appelle Asmae, j’ai 28 ans et depuis bientôt 5 ans j’écris sous le pseudonyme de Take It Green sur les internets afin de partager avec ceux qui veulent bien me lire, ma passion de la beauté naturelle mais pas seulement ! Écologie, lifestyle, santé et bien-être, mon blog est un joyeux fourre-tout de tout ce qui me passionne et qui touche le « Green Way of Life ». Ces 5 dernières années ont été riches en découvertes et en changements pour moi et je suis persuadées que mon blog a été un véritable catalyseur. Je prends plaisir à partager mes découvertes, mes avancés et mes réflexions avec ma communauté dans le but de dédramatiser ce style de vie et de prouver qu’avoir des habitudes un peu plus responsables est bien plus facile que l’on ne le croit ! 

Son cheminement vers un green lifestyle positif

Mon cheminement a, comme de nombreuses femmes, commencé par la beauté. En ce qui me concerne, comme Obélix je suis tombée dans la marmite toute jeune étant d’origine marocaine. Henné, rhassoul, huile d’argan, j’ai connu cela enfant mais en grandissant je les ai boudés pendant de longues années. Tout a changé lorsqu’au début de ma vingtaine, je n’arrivais pas à me débarrasser de mon acné juvénile. À bout de solutions, je me suis tournée vers des méthodes plus naturelles. J’ai découvert des poudres de plantes dont je n’avais jamais entendu parler, j’ai appris ce qu’était les huiles essentielles et tant de choses encore… Un nouveau monde s’ouvrait à moi ! Quelques années de tests plus tard et des lectures solides en tête, j’ai commencé une véritable transition parallèlement à mes débuts en tant que Take it Green. Étant complémentent convaincue en ce qui concerne l’hygiène, les soins et les cosmétiques, le plus gros du travail commençait. 

En prenant conscience de ce qui cachait derrière chaque acte de consommation, j’ai eu la ferme volonté de tout changer, de devenir plus green tout simplement ;).

Habitudes alimentaires, ménage, santé, bien être et désormais mode, tous les aspects de ma vie ont été touchés par ce changement et je suis vraiment fière du chemin que j’ai parcouru. Aujourd’hui tous mes choix se font en fonction de leurs impacts sanitaires, éthiques, écologiques et sociétales et finalement cela me paraît tellement logique que je trouve cette nouvelle façon de vivre plutôt simple. Petit à petit j’essaye d’éveiller ma famille et mon époux comme je le fais avec ma communauté. Quelques petits pas timides ont été fait et c’est déjà une très bonne chose. Mon approche, que ce soit avec mes lectrices ou mon entourage, reste pédagogique.

Et même, si parfois il est compliqué de comprendre certains choix, je préfère voir les réalisations plutôt que les (petits et parfois gros) manquements. Le secret est de les encourager à cumuler les petites habitudes green qui ont un impact. 

Les astuces d’Asmae pour une salle de bain Zero Waste

En parlant de petites habitudes green je vous propose de découvrir la mienne, celle de préconiser des objets zéro déchet dans ma salle de bain. À mon sens, la salle de bain est le lieu où il est le plus simple de trouver des alternatives écologiques à nos objets du quotidien, il suffit de petits changements d’habitudes et de quelques investissements et le tour est joué ! 

Mon premier geste écolo a été de troquer mes cotons démaquillants jetable pour des lavables. Tous les soirs je me démaquille avec ceux-ci, ils sont tellement plus doux que ceux avec lesquels j’avais l’habitude de me démaquiller jusque-là. La seule différence est qu’ils doivent être lavés comme vous l’aurez deviné. Promis ce n’est pas vraiment une charge puisque si on le fait tout de suite après le démaquillage, ça prend moins de 2 minutes ;). Au départ les cotons lavables sont un investissement mais ils durent très, très longtemps. Les plus vieux que je possède ont 5 ans ! 

En parlant de démaquillage, savez-vous que l’on peut se démaquiller très simplement et sans produire le moindre déchet en utilisant une huile végétale ? Pour ma part, j’aime l’huile de jojoba ou celle de coco que j’applique directement sur le visage. Le gras des huiles désintègre le make-up très efficacement. Il nous vous reste plus qu’à passer votre coton démaquillant humidifié avec de l’eau chaude pour parfaire le démaquillage et à vous laver le visage avec votre nettoyant habituel. 

On passe sous la douche avec le savon à froid, un des produits naturels que je préfère. Les savons à froid sont bien loin des savonnettes de mamie que l’on a tous connu. Le SAF est, comme son nom l’indique, fabriqué à froid. Il garde donc toutes les propriétés des huiles et beurres végétaux qui le composent. Il peut même être surgras et laisser la peau satinée. Ce qui en fait un compagnon de choix pour les paresseuses qui comme moi ne pense pas toujours à s’hydrater après la douche ! 

Toujours sous la douche vous pouvez également utiliser des shampoings solides. Ces shampoings écolo’ se présentent sous forme de pain de savon mais n’ont évidemment pas la même composition et sont adaptés à cette utilisation. Aujourd’hui vous en trouverez pour tous les types de cheveux et pour tous les budgets. Sachant qu’un shampoing solide n’a (presque) aucun emballage et qu’il représente à lui seul environs deux bouteilles de shampoings, choisir ce produit réduit drastiquement les déchets dans la salle de bain ! 

Et enfin après la douche, vient l’étape cotons-tiges… ou pas ! Même si les cotons-tiges en plastique sont interdits depuis le 1er janvier, leurs homologues en coton ou carton n’en reste pas moins polluants de par leur processus de fabrication. Alors pour éviter de remplacer la pollution des cotons-tiges traditionnelles par une autre, une solution qui commencent à bien se faire connaitre existe : l’oriculi. L’oriculi est un bâtonnet en bois ou en inox avec le bout légèrement incurvé. Ce petit bout sert à nettoyer les oreilles et à récupérer le cérumen qui s’accumule #momentglamour. L’oriculi peut se garder à vie, un objet zéro déchet par excellence ! 

Ceci conclut mon (long) article, j’espère que mon petit cheminement de Green Héroïne vous aura plu et qu’il donnera peut-être quelques idées à vous qui me lisez ;). 

À très bientôt,

Asmae – takeitgreen.fr

Retrouvez les aventures et les conseils d’Asmae sur Instagram @takeitgreen

 

Et vous quels sont vos tips pour une salle de bain zero waste ? 

J’en profite pour vous dire que nous proposons depuis septembre les cotons démaquillants lavables Kufu à part pour celles qui souhaitent tester !

Hâte de vous lire en commentaire ou sur instagram : nous partageons vos stories !

#heroinegreen #collectifgreenma

Laisser un commentaire

Les derniers articles
0
HELLO NATURE LOVER !
Inscrivez vous pour recevoir nos bons plans,
invitations, actus et tous nos conseils !